Accès membre

Logo de La Saint Cyrienne

Connexion

Mot de passe oublié ?
Rester connecté

2S 213 // Lettre du général Bruno Dary

  • 3 déc. 2018
  • -
  • Catégorie : Vie de l'association
  • -
  • Auteur : Laure CHAREYRON
  • -
  • Vu : 139 fois

Chers camarades,


Le « 2S » reste un moment fort dans toute vie de tout Saint-Cyrien, qu’il soit en

service, en activité ou à la retraite. Il l’est d’autant plus qu’il nous rappelle que la

formation reçue à Saint-Cyr a laissé et continue de laisser dans le cœur et l’esprit de

chacun de nous, une marque profonde qui ne s’efface pas !


En ce « 2S 2013 », il nous faut d’abord évoquer le centenaire de la Grande Guerre,

qui a rappelé à l’ensemble du monde entier le prix payé par la nation française pour

parvenir à la victoire ! Devant ce sacrifice immense, il ne faut pas hésiter à évoquer

l’exemple tragique et magnifique, donné par « ceux de Saint-Cyr » ! Il ne s’agit pas de

regretter un monde révolu, dont le sacrifice reste encore incompréhensible à notre

regard d’homme contemporain ! Mais, en nous souvenant du serment d’une poignée de

Cyrards jurant de monter à l’assaut en casoar et en gants blancs, et des quelque 4 710

Saint-Cyriens tombés au Champ d’Honneur, nous devons nous rappeler les plus pures

vertus du soldat et de ses chefs : le courage, l’abnégation, l’amour de son pays, l’ardeur

au combat, la fraternité et, au-dessus de tout, l’honneur !


Mais en ce « 2S 213 », comment ne pas évoquer non plus les événements qui

viennent de frapper la promotion de nos bazars, la « Loustaunau-Lacau » ? Dans ces

moments, à la fois difficiles, choquants et ambigus, il est important de montrer notre

solidarité, que d’aucuns voudraient oublier : notre solidarité d’abord entre nous les plus

anciens, qui, à l’aune de ce que nous avons vécu et enduré, savons ce que représente dans

les moments difficiles une vraie solidarité ! Et surtout notre solidarité envers la

Promotion de nos jeunes, la Promotion Loustaunau-Lacau, à qui il a été demandé de

« mettre entre parenthèse » son nom de promotion durant les 6 mois à venir ! Il ne nous

appartient pas de nous ériger en procureur du tribunal de l’histoire, et encore moins en

« donneur de leçons », mais plus simplement de nous demander ce que nous pouvons faire

pour cette jeune promotion. Lorsque l’heure du Pékin aura sonné, il nous appartiendra

alors d’accueillir cette jeune promotion, avec son nom de baptême, parmi nous !


Merci pour votre engagement à nos côtés ! Fidèlement à chacun de vous !


Général d’Armée (2s) Bruno DARY

Auteur :
Laure CHAREYRON

Membre associé

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Connexion

Mot de passe oublié ?
Rester connecté