Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Carnets de quarantaine #4

Vie de l'association

-

28/04/2020

Cher(e)s ami(e)s,

En ce début de 7ème semaine nous vous proposons de faire un tour à l'Hexagone Balard, qui regroupe les états-majors des forces armées françaises confrontées elles-aussi aux contraintes du confinement. 


Photos ©Laure Boyer Hans Lucas // Photos non libres de droits, toute reproduction interdite


Témoignage sur la gestion de crise au Balardgone du colonel Pierre Chareyron (92-95), DRHAT, Chef du Bureau pilotage synthèse 


Depuis le début de la crise du CORONAVIRUS, les états-majors ont adapté leur organisation avec l’élaboration de différents plans de continuité de l’activité, comprenant des mesures barrière, le travail en bordée et la mise en confinement à domicile d’une partie des équipes. 

Les solutions de mobilité SMOBi et le recours massif aux visioconférences permettent de poursuivre le travail, aujourd’hui essentiellement consacré à la gestion de la crise, à la poursuite des activités opérationnelles et à la préparation d’une reprise adaptée après le 11 mai. WhatsApp est aussi un bon outil, comme pour tous nos concitoyens, afin de garder le lien entre les équipes, à partir du moment où les sujets de conversation ne sont pas sensibles. 

L’atmosphère sur le site de Balard est un peu particulière. Les couloirs vides, les portes laissées ouvertes, le personnel de service à la chaîne équipé comme des chirurgiens… les traditionnels pots à condiment ont disparu et les plateaux sont préparés à l’avance et couverts de cellophane. 

La société de nettoyage intervient plus régulièrement et c’est un peu surprenant de voir débouler dans le bureau un personnel ganté et masqué qui vient désinfecter les poignées de portes et le clavier de l’ordinateur. Tous les services internes non essentiels sont fermés : piscine, coiffeur, brasserie et l’accès au site et aux zones opérationnelles (CPCO) est strictement limité. 

Pour le reste, le rythme de travail s’est un peu durci avec la mise en place de cellules de crise permettant de répondre aux nombreuses sollicitations et de donner une vision globale des sujets pour préparer les décisions du haut commandement. La reprise d’une activité normale sur le site de Balard n’est donc pas pour demain et se prépare comme une manœuvre complexe. 

 Pierre Chareyron


Dessin envoyé par Gilles Migliérina (77-79)


Journal de quarantaine dans les Bouches du Rhône

« J’ai dit souvent que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose qui est de ne pas savoir demeurer au repos dans une chambre » (Blaise Pascal Pensées)

Inspirés par cette citation opportune, mais aussi confrontés comme tout le monde au virus, et pour certains dans la délégation 13 directement concernés, sous la direction et en partenariat avec l’Association Régionale Provence de l’IHEDN nous avons lancé une étude en temps réel RETEX COVID 19. L’idée de manœuvre de l’étude au travers de 8 domaines identifiés : sanitaire, sécuritaire, géopolitique et stratégique, socioéconomique, numérique, médiatique, éducation et enseignement, politique régionale et locale, de faire des propositions réalistes et proactives destinées aux décideurs et élus. Comment passer de l’improvisation à l’anticipation (les leçons du COVID 19), pour résumer plus jamais ça !

Michel Foudriat 72-74 Délégué 13 et Président IHEDN Provence


Vivre le confinement 

Nous souhaiterions recueillir et publier vos témoignages et impressions pendant ce temps de confinement, n'hésitez pas à nous écrire à  fichier@saint-cyr.org


Coin jeux

Voici un nouveau jeu proposé par un lecteur qui fera appel à vos connaissances littéraires !

Dans le texte ci-dessous, se cachent les noms de 30 écrivains de langue française. 

Saurez-vous les retrouver ?


"Confiné, il racontait ce qu’il ferait une fois libre, d’ici un mois, dans ces eaux-là. Ce moment semble si dur à surmonter…mais les mots, lierres de la pensée, permettent de s’évader un moment, de laisser fuir les maux passants.

Près de la fontaine dont les flots bercent l’oreille distraite, des oiseaux volent, terre et racines semblent endormis. Les oiseaux sont là souverains, beaux, jeunes encore.

Une tribu goguenarde qui boit l’eau et la bénédiction du soleil qui couvre leur air novice.

Le rabot de l’air ne les épuise pas : ils n’en font cas, mus par la douceur du jour. Mus, c’est le mot, mais sans le mouvement : ils se posent, l’arbre vert ne bouge presque pas.

Du mat naturel, ils regardent au loin, plus ou moins anges, peu ou prou statues.

Braves bêtes, la becquée te les rend grands, mais où est le bec aujourd'hui ?

Le héros poursuit son chemin rêvé. Les ronces ardentes frôlent ses pieds. Il avance, doucement, cherchant une aide blonde, brune, rousse, au hasard. Il a beau voir toute cette splendeur, il ne s’y trompe pas.

Il a beau marcher par l’esprit, il ne bouge en réalité pas. C’est la force des poètes ; se promener sans mouvement, sans de grands efforts. Voir la vie en beau malgré tout, malgré les épreuves.

L’esprit est une gare : y passent mille idées qui s’enfuient et nous entraînent. Toujours l’art a gonflé cette voile humaine, cette force : tenir bon, jusqu'au prochain voyage"

 

Réponses de la semaine dernière :

1) Le mystère de la chambre jaune 2) L'amie prodigieuse 3) L'amour dure 3 ans 4) L'appel de la forêt 5) Charlie et la chocolaterie 6) Harry Potter 7) Métamorphose 8) Le portrait de Dorian Gray 9) American psycho 10) Les mains sales


Carnet familial

Nos joies

Jacques, 3° enfant du capitaine Charles DUBOS (05-08), 8° petit-enfant du général de division Renaud DUBOS (66-68) et arrière-petit-fils du colonel Charles DUBOS (34-36) +

Joséphine, 19ème petit-enfant du général Jean-Sébastien TAVERNIER, secrétaire de la promotion Maréchal de Turenne (73-75) et délégué de La Saint-Cyrienne pour le Morbihan

Nos peines

Croix de Provence (42)

Général Jean TONNER


Nouveau Bahut (45-47)

Monsieur Michel LEGOUY


Général Leclerc (46-48)

Monsieur Pierre COIQUAUD

Lieutenant-colonel Jean ROUQUIÉ


Rhin et Danube (47-49)

Colonel Augustin BAILLIEZ

Général Claude TAINGUY


Extrême-Orient (50-52)

Colonel Bernard COUSIN


Union Française (52-53)

Colonel Guy BODEVEN


Union Française (52-54)

Colonel Jean LAIMAY


Maréchal Bugeaud (58-60)

Capitaine Marc MECHRAOUI


Vercors (60-62)

Colonel Marc de LA SIMONE


De Linarès (72-74)

Commissaire en chef de 1ère classe Jean-Pierre MARÉCHAL


In memoriam

Nous avons appris avec tristesse la disparition de deux militaires du 5ème RHC lors d'un accident survenu au cours d'un vol de préparation opérationnelle le 15 avril dernier au nord de Tarbes.

La Saint-Cyrienne s'incline devant les dépouilles du Major Olivier Michel et du brigadier-chef Vincent Montguillon et présente ses sincères condoléances aux familles ainsi qu'aux frères d'armes de nos camarades.


Vous nous avez écrit à propos des carnets :

"Excellent! Bravo et merci

Portez-vous bien"

GCA (2S) Georges Pormenté (58-60)

"Merci pour ces carnets de quarantaine sympas à lire et maintenant attendus avec

intérêt"

Géraud de Boisset (75-77)

"Bravo pour ce beau travail de confinés..."

Serge de klebnikoff (61-63)

"Merci pour les lettres de quarantaine qui nous permettent de garder le contact."

Antoine Lefort (71-73)


***


Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine et vous remercions d'avance d'alimenter avec nous cette rubrique en nous donnant de vos nouvelles !

2140 vues Visites

2 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Vie de l'association

Carnets de quarantaine #7

photo de profil d'un membre

Laure BOYER

19 mai

1

Vie de l'association

Carnets de quarantaine #6

photo de profil d'un membre

Laure BOYER

12 mai

1

3

Vie de l'association

Déconfinement au siège de l'association

photo de profil d'un membre

Yves de GUIGNÉ

11 mai